Je m'étais pourtant promis : pas les petites phrases ! Mais là, c'est trop fort, et surtout trop révélateur. Voyez donc comment parlait Christophe Castaner ce matin de son vieil ami Olivier Faure : "J'ai été surpris d'entendre (cet homme) que je connais bien et que j'ai accompagné dans ses divorces, dans ses séparations. J'ai été étonné de ses leçons de morale ".

Voilà donc une nouvelle péripétie, un bruissement supplémentaire qui fait directement écho aux révélations sur la vie secrète de Benjamin Griveaux. Par ce parallèle douteux, difficile de ne pas entendre entre nos deux gorgées de café que le premier secrétaire du PS aurait trompé sa femme. Une femme ? Ses compagnes... ou bien ? Et, quoi ! Pourquoi ? Mais on n'a rien demandé, nous ! On ne veut rien savoir !

Il va vraiment falloir le faire comprendre à ceux qui parlent le matin dans la radio, ou plutôt, se parlent par nos écrans interposés, se répondent les uns aux autres à longueur d'émissions et de sous-entendus : Stop ! Ça suffit ! On est là ! Et on n'en peut plus.

Ça, c'est certain, il n'aura pas fallu beaucoup les pousser, ceux qui font le monde d'aujourd'hui - le merveilleux monde. Il n'aura pas fallu grand chose pour que leur pudeur de façade et leur éthique s'écroulent. Alors, soudain, devant ce spectacle lamentable, on réalise que la vidéo interdite n'était qu'une première étape et que le pire est à venir. Pas comme Pavlenski l'entendait, mais comme les politiques, eux, comptent mener le jeu.

Car cette vidéo, si je doute que des centaines de milliers de gens l'aient vues, la matinale de Demorand, en revanche, c'est 400 000 auditeurs. Sans parler du podcast et des partages sur les réseaux sociaux. Aujourdhui, l'obscénité, la vraie, est bien dans la capacité d'un ministre à profiter de l'écoute qu'il suscite pour nous placer en "voyeurs".

Mais la plus grande obscénité se trouve indéniablement dans ce que font les politiques de leurs amitiés. Car dans quel autre corps socio-professionnel est-il aussi, voire plus dangereux d'avoir des amis que des ennemis ? Un matin, en direct, 400 000 auditeurs ont été témoins d'une vengeance. Pire, ils ont aidé, bien malgré eux, à jeter une amitié aux ordures comme on le fait d'un mouchoir en papier. Tout ça pour sauver ou défendre on ne sait trop quoi. Non, on a beau chercher, fouiller dans sa mémoire, se gratter la tête, on ne sait plus quoi, à la fin. L'honneur ? Quel honneur ?